L’éducation aux médias…il faut bien commencer à quelque part!

16 04 2009

woordle_imageIl existe en éducation tout un éventail d’outils pédagogiques à notre disposition. Parmi ceux-ci, l’ordinateur et le Web tiennent une place de plus en plus prépondérante. À titre indicatif, le nombre moyen d’élèves par ordinateur dans les écoles canadiennes est passé de 8 en 1999 à 6 en 2003, à 5 en 2004 (Indicateurs de l’éducation au Canada), et aux États-Unis de 125 en 1983 à 9 en 1995.

Tous les jours et à chaque instant, l’information circule à grande vitesse sur le Web et les différents médias. Il devient difficile de s’y retrouver, d’absorber cette information et de l’analyser. Cette étape ou l’on doit analyser l’information qui nous est fournie est primordiale et n’est certes pas une tâche facile. Pourquoi est-elle primordiale cette étape d’analyse de l’information? Eh bien c’est parce qu’il existe des erreurs, des mensonges et des messages de propagande derrière cette information qu’on tente de nous livrer. S’ouvrir l’esprit à toutes ces possibilités mensongères et publicitaires est très important et les jeunes doivent apprendre à le faire tôt dans leur développement.

Les médias doivent être scruté à la loupe et analysé scrupuleusement. Ce n’est pas une tâche facile même pour un enseignant. Toutefois, il existe de nombreuses ressources qui peuvent nous aider à décortiquer et questionner cette information qui nous est présenté, la plus part du temps, gratuitement. Questionner les médias est un art qui se développe et prend du temps. Voici des sites qui vous permettront de questionner les médias avec vos élèves : questions, questionnement et analyse des médias, encore des questions pour l’analyse et une autre façon d’analyser les médias.

Ce n’est pas les sujets et les possibilité qui manquent pour en apprendre sur les médias et ce qui se cache derrière l’information. Il peut être assez aisé de trouver des sujets pouvant être abordé avec les élèves. Il n’y a qu’à prendre le journal ou un magazine dans votre domaine et le tour est joué. Si vous manquez d’inspiration, il existe un site ou l’on trouve une grande quantité d’activités pédagogiques en lien avec l’éducation aux médias : http://scoop.demarque.com/ . Avant de s’engager dans de telles activités, il faut être conscient que votre enseignement ne sera pas du type traditionnel. Vous ferez face à l’inconnu et vous n’aurez pas toujours la maîtrise de la situation.

Pour un enseignant, le principal enjeux est de savoir comment insérer l’éducation aux médias dans un programme déjà surchargé en concepts et compétences à développer. À première vue, ce n’est pas évident et la première réaction que l’on peut avoir lorsqu’on est un jeune enseignant c’est le démission devant la surcharge de travail. Il est important d’y aller petit à petit, à son rythme. À mon avis, l’éducation aux médias devrait être coordonné entre les enseignants afin qu’il n’y ait pas de répétition et que la charge pour chaque enseignant soit moindre. Bien sûr, il serait bien d’impliquer les parents dans cette éducation au média afin d’accélérer le processus, mais ce ne sera pas une tâche facile à faire. Il est mieux de se concentrer sur nos élèves avides d’informations et de connaissances.

Références utilisées et à utiliser

Patrice Potvin, Martin Riopel et Steve Masson, 2007. Regards multiples sur l’enseignement des sciences. Éditions MultiMondes, 464 pages.
Normand Baillargeon, 2006. Petit cours d’autodéfence intellectuelle. Lux, 338.