10 petits articles sur diverses ressources en Science

21 04 2009

Voici des ressources Internet intéressantes en Science et technologie

1. Site Pistes

Lien Internet: http://www.pistes.org/

À mon sens, ce portail est très utile pour les enseignants, car on y retrouve une panoplie d’activités intéressantes à faire avec nos élèves. On y retrouve des situations d’apprentissage et des projets réalisables avec nos élèves pour tous les cycles du primaire et du secondaire. Ces situation d’apprentissages me seront d’une aide précieuse pour la planification de mes cours. 

   

2.  Animal Planet Site


Lien Internet : http://animal.discovery.com/

Site de recherche sur lequel nous retrouvons des jeux en ligne, des vidéos de toutes sortes et des événements de l’actualité touchant la vie animale.     

 

 
3. The Franklin Institute Site

Lien Internet: http://www.fi.edu/learn/hotlists/animals.php

Ce site est très intéressant pour les enseignants et les élèves qui sont passionnés des diverses espèces animales. En fait, on retrouve sur ce site une liste des espèces animales de notre planète ainsi qu’une description détaillée de chacune d’elles. Ce site est particulièrement intéressant pour l’enseignant qui désire faire des capsules scientifiques dans leurs cours et pour les élèves qui désirent faire un projet sur une espèce animale. 

 

4.  Site de Techno-Science

Lien Internet: http://www.techno-science.net/

Site intéressant car on peut y découvrir toute l’actualité scientifique et technologique, des dossiers, des évènements et des sorties scientifiques.

 

5. Site RÉCIT
Lien Internet: http://recitmst.qc.ca/Fiches-pedagogiques-Science-On

Ce site du service nation du RÉCIT- Mathématique, Science et Technologie présente des liens Internet, des outils TICs et des ressources pédagogiques pour les enseignants désirant élaborer et faire réaliser des situations d’apprentissage aux élèves. Ce site est en partenariat avec le site PISTE de l’Université Laval.

 

6.  Site de Planète Éducation

Lien Internet: http://www.planete-education.com/

Super!  Un moteur de recherche aide l’enseignant à trouver des ressources pour l’aider à construire des activitées pédagogiques qui ont du sens pour les élèves.   

 

   
7. Site @Chimiebiologie


Lien Internet: http://atchimiebiologie.free.fr/

Ce portail propose plusieurs activitées pédagogiques en chimie, en physique et en biologie. De plus, on y trouve des quiz, des jeux, des vidéoclips, des animations de toutes sortes et des expériences simples et originales. Ce qui me paraît aussi très intéressant est que l’on retrouve sur ce site, une rubrique qui regroupe toutes les informations relatives à la sécurité au laboratoire comme par exemple les fiches de sécurité des produits chimiques.

 

8. Site Les Petits Débrouillards

Lien Internet : http://www.lesdebrouillards.qc.ca/

Le site des petits débrouillards est tout-à-faire génial. C’est un guide dans l’univers des sciences. On répond au comment et au pourquoi de la vie quotidienne à travers des expériences, des défis et des démonstrations rigolotes. On y présente des activités pour tous les goûts.

 

9.  Site BouScol

Lien Internet : http://station05.qc.ca/csrs/Bouscol/Classes/Accueil.html#secondaire

Ce portail contient des SAE reliées à différentes matières tant au primaire qu’au secondaire. On y trouve une panoplie de projets en science et technologie pouvant être réalisés avec les élèves du secondaire.Les SAE sont complètes et pour la plupart on retrouve les grilles d’évaluations utiles pour chaque projet.

 

10.  Site Agence Science-Presse


Lien Internet: http://www.sciencepresse.qc.ca/

Ce site regorge de renseignements scientifiques d’actualité. Les nombreux d’articles de vulgarisation scientifique, manchettes et capsules traitent de sujets très variés, accessibles pour les élèves et les enseignants de niveau primaire et secondaire.

Publicités




Le plus utile des espaces Web 2.0 : Le blogue et l’enseignement!

20 04 2009

Tout d’abord, le blogue est un espace sur le Web ayant la forme d’un journal personnel où l’internaute peut publier ses idées et ses impressions sur une multitude de sujets. De plus, les lecteurs du blogue peuvent laisser des commentaires. 

En tant que future enseignante, je considère que le blogue est l’espace technologique Web 2.0 que je juge le plus utile à intégrer dans mon enseignement. En fait, le blogue a plusieurs utilités pédagogiques. Ainsi, on peut choisir de créer un blogue afin de diffuser des productions d’élèves. On peut aussi créer un blogue informatif, c’est-à-dire une sorte de journal de classe à l’intérieur duquel les élèves peuvent discuter de différents   sujets et émettre leurs opinions. De plus, si vous participez à un voyage scolaire, il est possible de créer un blogue qui se verra être un récit de votre voyage scolaire. Les élèves pourront informer les lectures sur les activités réalisées à chaque jour ainsi que les embûches qu’ils ont rencontrées tout au long de leur voyage. Les professeurs le désirant ont aussi la possibilité de mettre en ligne des cours, des corrections d’exercices et des liens pour approfondir certains sujets.

Grâce au blogue, les élèves ont la possibilité de ne pas être que des spectateurs, que des simples consommateurs. Ils peuvent virtuellement entrer en contact avec leurs enseignants pour leur poser des questions, leur demander des conseils ou des précisions sur un exercice qu’ils n’ont pas compris. Pour cela, il leur suffit simplement de poster un commentaire. Le blogue pédagogique est conçu pour aider les élèves, mais pour que cela fonctionne, il faut qu’ils participent activement.

Le blogue a une double fonction pour l’élève ou l’enseignant qui le consulte. Tout d’abord, la personne veut le consulter et s’informer. Ensuite, elle veut s’exprimer, se manifester et donner son avis. En d’autres mots, le blogue est un bon moyen pour les enseignants d’interagir avec leurs élèves. En effet, tel que mentionné précédemment, les élèves peuvent trouver en parmanence, sur le blogue, des documents qui ne figurent pas dans un cahier de note, des explications supplémentaires sur des activités exceptionnelles ou des projets pluridisciplinaires, des productions d’élèves ainsi que des ressources supplémentaires. Le blogue est aussi un bon moyen d’interagir avec les parents des élèves. Par exemple, les parents qui veulent suivre l’évolution pédagogique de leurs élèves ont maintenant la possibilité de le faire à travers le blogue scolaire.

À mon sens, j’intégrerais le blogue dans mon enseignement car cela peut favoriser les élèves dynamiques en quête d’activités complémentaires. Les élèves en difficulté peuvent également en profiter pour améliorer leurs performances. Le blogue réussi est une forme de tutorat pour les élèves.

Somme toute, un blogue est un espace convivial, ni public, ni privé, mais intermédiaire. Très facile à créer, le blogue est un espace d’ouverture et d’échanges, de découvertes, d’expression et de confrontation propre à former l’esprit critique et créatif de tous.

 

 





Les cartes conceptuelles en enseignement

16 04 2009

À mon avis, le premier élément utile de la création d’une cartes réseau pour un sujet donné c’est l’étude en profondeur de ce sujet ou sa révision. Si je prends l’exemple de la carte réseau que nous avons dû construire pour le cours magistral sur l’information numérisée, je dois avouer que sa construction m’a permis de revoir les concepts dont nous avait entretenu Madame Renée Fountain. Cette révision des concepts m’a fait réalisé que je ne maitrisais pas tous le concepts que je devais mettre dans ma carte. Ainsi, j’ai décidé d’approfondir certains sujets en allant chercher l’information sur le Wiki du cours.

La difficulté dans la construction des cartes réseau résident dans l’agencement des idées. Il peut être difficile de commencer une carte réseau lorsqu’on n’a aucun indice sur le point de départ et sur le point d’arrivée. Je crois qu’il serait plus facile pour les concepteurs de cartes réseau de savoir quelle est la question ou le sujet de départ et de savoir quel est l’objectif de cette carte. Bien sûr, les types de tâches dans la réalisation d’une carte conceptuelle peuvent aider l’enseignant à orienter les élèves: 1. Compléter une carte conceptuelle depuis une liste de concepts déjà hiérarchisée (cases vides). 2. Élaborer une carte conceptuelle depuis une liste de concepts et de mots de liaisons préétablis à hiérarchiser et à exemplifier. 3. Élaborer une carte conceptuelle depuis une liste de concepts préétablis à hiérarchiser et à exemplifier. 4. Élaborer une carte conceptuelle depuis une feuille blanche.

Toutefois, le point de départ et l’objectif final de cette carte doivent être clairement énoncé par l’enseignant pour obtenir des cartes conceptuelles efficaces pour les utilisateurs.

La création de cartes conceptuelles ou réseaux peut aider à l’organisation des idées. Cette organisation est souvent personnelle et peut être différente d’une personne à l’autre. Si l’objectif de la carte conceptuelle est de partager les informations, les connaissances, cette carte se doit d’être claire et les liens entre les concepts doivent être explicatifs et logiques. Dans le cas contraire, la carte n’est pas polyvalente.

À mon avis, la principale valeur pédagogique d’un tel outil c’est l’organisation des idées. Tout enseignant et une grande majorité des parents savent que les jeunes doivent apprendre à organiser leurs pensées et leurs idées s’ils veulent communiquer efficacement leur message. La création de carte conceptuelle aide les élèves à organiser les concepts qui sont étudiés en classe et à les organiser d’une manière logique. Ils peuvent ainsi retrouver plus rapidement cette information dans leur mémoire.

Je suis pour l’intégration des cartes conceptuelles dans les cours. Toutefois, que les enseignants ne devraient pas s’en servir comme moyen d’évaluation à moins d’être certains que le concept des cartes conceptuelles et de leur fonctionnement a été compris de l’ensemble des élèves.





Prenez part à notre sondage!!!

16 04 2009

 





Réflexion sur le potentiel pédagogique des cartes conceptuelles

16 04 2009

Il importe de comprendre avant tout qu’une carte conceptuelle est un outil pour l’organisation et la représentation des connaissances. Elles intègrent des concepts et des relations entre ces concepts. Des mots ou des groupes de mots sur les lignes qui joignent deux ou plusieurs concepts précisent la relation entre ces concepts. On peut ajouter à une carte, des exemples particuliers d’événements ou d’objets qui aident à clarifier le sens d’un concept donné. Dans un même ordre d’idées, les concepts peuvent aussi être remplacés par des images.

Afin d’avoir une meilleure idée de ce qu’est une carte conceptuelle, voici les liens pour aller explorer deux cartes réseaux que j’ai créées pendant ce cours:

1- Carte sur les notions du cours (éducation aux médias) :

http://cmap.ulaval.ca/servlet/SBReadResourceServlet?rid=1237325050766_1341963916_3608&partName=htmltext

2- Carte concernant l’évaluation des sites Internet:

http://cmap.ulaval.ca/servlet/SBReadResourceServlet?rid=1238015564460_1225784941_2330&partName=htmltext

Créer des cartes conceptuelles devient très populaire en éducation. En fait, elles sont utilisées en mesure croissante dans toutes les activités où il faut représenter, utiliser et gérer la connaissance, aussi bien dans les milieux d’entreprises que dans les milieux de formation scolaire. À ce jour, les cartes conceptuelles sont un vecteur très fiable de la communication entre l’enseignant et l’élève.

Les enseignants peuvent utiliser les cartes conceptuelles pour plusieurs raisons. Ils utilisent ces cartes pour concevoir et organiser leurs stratégies d’enseignement, pour préparer les cours à effectuer en classe, pour planifier des activités de récupération ou pour présenter leur cours. Ainsi, les enseignants peuvent vérifier rapidement les connaissances antérieures des élèves et présenter de nouveaux concepts.

Les cartes conceptuelles peuvent aussi être très utiles dans l’apprentissage des élèves. D’ailleurs, les élèves utilisent ces cartes pour organiser leur matériel d’étude ou leurs idées. De plus, les élèves intègrent plusieurs informations dans une carte conceptuelle: elle devient un outil important lorsque vient le temps d’étudier pour un examen.

En tant que future enseignante, je serai tentée d’intégrer les cartes conceptuelles dans mes cours pour plusieurs raisons. Entre autres, les cartes conceptuelles sont faciles à utiliser. Aussi, elles rendent plus facile l’apprentissage car elles fournissent une représentation spatiale des contenus, ce qui aide à leur compréhension et à leur mémorisation. De plus, les cartes construites par les élèves, peuvent permettre à l’enseignant de déceler une éventuelle désinformation ou une absence de compréhension. Finalement, je trouve que l’apprentissage devient tout simplement plus intéressant. Si on désire intégrer les cartes conceptuelles dans nos cours, il faut être conscient que le réseau conceptuel sera probablement nouveau pour nos élèves. Pour un débutant, la construction d’une carte peut s’avérer un travail de longue durée. Il faut donc prévoir du temps pour leur montrer en classe comment fonctionne le logiciel CMap et prévoir un temps d’adaptation et d’appropriation.

Somme toute, le fait de créer des cartes conceptuelles exige que nous fassions une révision profonde de nos connaissances, il s’agit d’une stratégie d’étude active. Elles permettent des apprentissages signifiants et aident à structurer les connaissances. Bref, les cartes conceptuelles constituent un outil parfait pour stimuler l’apprentissage actif des enseignants et des élèves.

 

 

 

 

 

 





Jouez aux changements climatiques

6 04 2009

Récemment, j’ai fait la découverte du jeu en ligne Clim City. Si vous vous souvenez de la version en ligne du jeu Sim City, vous apprécierez en tant qu’enseignant ce nouveau jeu à caractère pédagogique.

Le jeu a pour objectif la réduction des gaz à effet de serre (GES) en sélectionnant les objets et les actions qui vous sont proposés. Vous devez gérez une ville où l’on retrouve un multitude de ressources, d’industries et de services.

Essayez-le et faite le découvrir à vos jeunes!





Le blogue SOS-crise

14 03 2009

Dans une recherche peu intensive des blogues qui existent avec les termes science et technologie, pédagogie et activité, je suis tombé sur le blogue SOS-crise.

Ce site a été créé par Eva R-siston. Vous comprendrez que c’est sûrement un jeux de mots. Voici un extrait de la description de ce blogue:

La crise est là. Quelle crise ? Celle du Système Capitaliste, destructeur de sociétés, de liens, d’individus, au bénéfice d’une caste militaro-financière prédatrice, impérialiste, va-t-en guerre, baptisée abusivement « l’élite », et composée de psychopathes arrogants, cupides, sans scrupules, eux-mêmes relayés par des gouvernements et des médias aux ordres, serviles.

A défaut d’une riposte de masse, tous unis, reste à s’adapter comme on peut aux circonstances, crise, chaos, guerres, pour, au moins, survivre, et ce blog a justement pour but de préparer les citoyens aux pires événements, tout en proposant des solutions, des tuyaux, des conseils et même des alternatives au Système Libéral qui dévaste la planète entière pour le seul profit de quelques familles, de grandes banques, de multinationales, et autres prédateurs de l’humanité. La solidarité de tous les citoyens spoliés doit être sans faille, et de tous les instants.

Ce site très engagé présente une informtation exact pour les articles que j’ai pu lire. Il est certain que les textes portent à réfléchir sur plusieurs sujets d’actualité. Toutefois, il est possible que ce site ne présente qu’un seul côté de la médail sur les sujets qui sont abordés. Les textes sont agréables à lire, mais l’interface de ce type de blogue ne m’a pas plu.

Et vous, comment trouvez-vous ce blogue?