Moodle et la pédagogie : vers l’avenir de l’enseignement?

29 04 2009

Qu’est-ce que Moodle? Nous n’en avons peut-être pas beaucoup parlé dans le cadre du cours TEN-22149, mais je crois que Moodle représente une avenue intéressante à explorer pour l’intégration des TICS en enseignement… Par contre, son usage demandera plus que la mobilisation d’un seul enseignant : pour implanter Moodle, il faudrait que l’école – ou la commission scolaire – se mobilise autour de ce projet.

Je fais du « teasing »… Je n’ai toujours pas répondu à la question. Moodle, c’est une solution logiciel (software package) qui permet de monter des cours en ligne. Avec Moodle, on peut créer des blogs, tout en gardant le contrôle sur l’accessibilité : excellent pour la protection des données et pour éviter les questions d’atteinte à la vie privée. On peut créer des forums, des groupes de discussion, des espaces collaboratifs, des modules d’apprentissage, etc. On peut créer un espace virtuel où les élèves peuvent venir déposer le contenu de leurs travaux ou de leurs recherches. Ces fonctions sont déjà incluses dans Moodle, mais les possibilités ne se limitent pas à ça… Après tout, le code sur lequel Moodle est basé est un code libre (open source) : l’utilisateur qui trouve la plateforme intéressante, mais qui souhaiterait y ajouter des fonctions peut le faire – en autant qu’il sache programmer! Finalement, on peut aussi intégrer Hot Potatoes dans Moodle, pour élaborer différentes formes de quiz, de questionnaires et d’exercices en ligne.

Moodle offre donc une suite d’outils pour la création de cours en ligne, en plus de permettre de gérer les comptes d’utilisateurs. Il permet d’élaborer des cours 100% en ligne autant que des compléments de cours. Il permet la gestion de l’évaluation aussi bien que la gestion des apprentissages. Vous connaissez WebCT? Eh bien Moodle, c’est un peu ça, un WebCT dont le code n’est pas propriétaire : conséquemment, la licence d’utilisation est gratuite. Personne ne vous dira jamais que ce logiciel coûte trop cher!

Si Moodle est aussi puissant, aussi formidable, pourquoi ne le trouve-t-on pas dans toutes les écoles? Eh bien c’est parce que son installation demande plus de connaissance que 99% des enseignants n’en possèdent. Pour pouvoir l’utiliser, il faut d’abord avoir accès au serveur de l’école et l’installer sur celui-ci – bref, sans la collaboration du technicien en informatique, oubliez ça. Il faut aussi que le serveur supporte le langage PHP, qu’il opère avec Appache et qu’il dispose d’une base de donnée MySQL. L’installation complète de Moodle comprend tous les logiciels nécessaire pour remplir ces conditions. Effectivement, lorsqu’on télécharge la dernière version de Moodle, on reçoit aussi les plus récentes versions de PHP, Appache et MySQL… mais n’empêche : pour installer Moodle, il faut savoir ce qu’on fait. Et une fois installé, il faut aussi avoir du temps pour se familiariser avec l’interface…

Bref, avant que Moodle ne soit installé dans une école, il faut que les responsables de l’informatique soient convaincus qu’il s’agit d’un projet qui vaut la peine d’y investir temps et énergie. Cela implique également que plusieurs enseignants au sein de l’école voient le potentiel de Moodle et soient prêts à l’utiliser pour monter un complément de cours en ligne.

Moodle pour un seul professeur? Oubliez. Pas très réaliste comme perspective. Pour que l’implantation de Moodle se fasse de manière efficace dans une école, il faudrait d’abord qu’il y ait concertation du personnel et que cela devienne un projet d’institut. Je vois mal comment ça pourrait fonctionner autrement…

Certes, il existe des services Moodle en ligne – Moodle.org en offre un – qui ne nécessitent pas qu’on fasse l’installation complète. Le travail d’installation et d’administration du serveur est assuré par les fournisseurs du service, mais en contrepartie, les utilisateurs (c-à-d. les enseignants qui désirent y monter leurs cours) doivent payer. Gratuit et compliqué ou plus simple mais payant, votre choix…

Je crois vraiment que Moodle a beaucoup de potentiel, mais avant qu’il n’arrive dans nos écoles, il faudrait que deux conditions soient remplies : 1) que les enseignants reçoivent des formations afin de se familiariser avec Moodle 2) que la mise en place d’une plateforme Moodle devienne un projet institutionnel. Cela demanderait donc beaucoup de ressources et de concertation, mais le résultat n’en vaudrait-il pas la peine?

moodle_pedagogie

Image : http://www.wordle.net/

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :